Histoire de cheveux sans silicone et sans paraben

Cela fait maintenant plus de 9 mois que j’utilise des shampoings sans paraben et sans silicone. C’est donc l’heure d’un petit bilan, qui peut-être vous aidera dans cette voie.

J’ai des cheveux épais, qui sont trop lourds pour boucler mais qui ne sont pas pour autant raides. Autant dire que ma matière de cheveux est pénible. Il y a quelques mois de cela, j’avais une qualité de cheveux tellement pathétique que je n’osais même plus les lâcher. Ils graissaient vite, ils étaient secs. La prise de tête assurée!

Pour moi, trop c’était trop. En Scandinavie, j’ai découvert un shampoing sans allergène, sans paraben et sans silicone. Malheureusement, l’évolution de la masse capillaire n’a pas été perceptible. Comme en plus j’ai cessé les après-shampoings qui ne faisaient plus effet, c’était la crise!

Un jour, j’en ai eu marre et je suis allée chez le coiffeur. « COUPEZ TOUT, JE N’EN PEUX PLUS! » lui demandais-je. La brave femme s’est executée. Lui expliquant ma peine, elle m’a dit que mes cheveux étaient de l’espèce des abrutis: gras et secs. Pas normaux, pas mixtes, non. GRAS aux racines, et SECS aux pointes. Donc pour s’en occuper il me fallait deux shampoings et deux après-shampoings. Quand elle m’a dit cette vérité, je me suis assombrie. Hélas, elle avait raison.

Me voilà repartie sur de bonnes bases donc, avec une courte tignasse pleine de promesse que je comptais dompter le plus vite possible.

J’ai donc poursuivie mes efforts. Pas de silicone, pas de paraben et pas d’allergène dans mes soins.

En chemin j’ai découvert la gamme « L’arbre vert ». Que j’utilise en cheveux gras et ou normaux. J’alterne.

Récemment j’ai découvert un garnier ultra-doux de la même veine, qui complète le tout.

Et comme je suis en plus du genre révolutionnaire de la tignasse, j’ai décidé ces derniers jours d’abandonner fer à lisser et sèche-cheveux, parce que le changement c’est maintenant.

Alors bilan de parcours?

Mes cheveux ne graissent plus autant et sont moins capricieux. Maintenant c’est moi qui décide des soins, et ils la ferment (non mais oh, deux shampoings et deux après-shampoings, ils se croyaient sur la tête de Paris Hilton?).

Ensuite j’ai observé moins de chutes. Ca c’est mon copain qui est ravi de ne plus déboucher la douche et le lavabo!

Enfin, ils sont plus doux et partent moins dans tous les sens. Depuis petite je n’ai jamais su comment les ajuster, coiffer, et je les lissais ou nouais. Bref je m’efforçais de leur donner un look, niant leur nature.
Et bien après quelques caprices (ma foi, ils ont le même caractère que moi, ils ne se soumettent pas), ils tombent enfin correctement et ondulent légèrement. Fini de tirer la tronche en gonflant dans l’humidité et faisant une tignasse grasse de hérisson, fini aussi la lourde masse informe.

Donc oui, je suis ravie.

Enfin, mon petit secret (car bon, faut aussi les dompter en douceur). Quand je suis invitée à une soirée, je n’hésite pas à utiliser pour l’occasion un après shampoing ou un produit lissant avec silicone. Parce que comme ces cocos sont débarassés du silicone, et bien forcément ils y sont plus réceptifs et au final ma tignasse rayonne avec les effets que je veux lui imposer. Et je n’ai pas de problème de conscience puisque ce n’est que pour quelques heures ;)

Alors le sans paraben, sans silicone, je dis OUI!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s