Cheveux sans silicone, épisode 2: tentative chez Lush

Depuis maintenant un an, j’utilise des shampoings sans silicone. Et en plus je ne fais pas de soin, ni d’après-shampoing (certaines doivent considérer cela comme de la négligence mais je me tartine assez le visage avec des produits chimique pour me maquiller). Quoiqu’il en soit, mes cheveux commencent enfin à se réguler et à ne plus réclamer leur lavage tri-hebdomadaire.

Comme j’ai maintenant un travail (temporaire mais on ne peut pas tout avoir), je me suis dit que la première chose que je ferai avec mon salaire serait d’investir sur des produits intéressants et de qualité. Depuis longtemps je louchais sur  Lush mais leurs prix sont assez dissuasifs.

Voici la joyeuse équipe:

lush

Je ne vous cache pas que j’ai dû bien farfouiller sur le net pour trouver le Saint-Grâal. Il faut savoir que les champoings dits « bio » #LOL sont souvent peu nourrissants. En gros soit on se met des saloperies sur le corps et on se retrouve avec une physionomie de diva, soit on prend des produits naturels et on a le strict minimum (et la sensation de payer cher tout en se foutant de notre gu****). Dans la conception logique des choses, c’est assez de demander à un produit de faire ce qu’il doit faire (téléphone pour téléphoner, savon pour laver), dans notre monde actuel absolument pas (la nounou doit aussi se taper le ménage, et ton gel douche doit exfolier et hydrater en plus de te laver).

D’ailleurs (je vais choquer là), c’est la réflexion que je me faisais en mangeant un repas tout fait bio, dans lequel il n’y a que des céréales. En gros on paie cher pour manger comme dans les pays du tiers-monde, mais voilà, c’est bio madame.

Mais revenons à nos moutons. Voici le détail:

Le H’suan wen hua: un baume capillaire rendant les cheveux brillants, pleins de vie et disciplinés, avec une DLC de 3 mois. Premier hic: le mien a été fabriqué un mois avant. Bref, ça commence déjà. L’odeur n’est pas désagréable, peu sucrée (je ne supporte plus les cocktails de fruits exotiques synthétiques).

Le Rafistoleur: un après-shampoing complet et intensif pour sauver les tifs. Odeur pas désagréable non plus.

La Mousse brune: un shampoing brillance et tenue pour cheveux indisciplinés. Odeur OK également.

(Vive la) Révolution!: après-shampoing pour cheveux doux et parfumés. Bonne odeur.

Retour dans le droit chemin: un shampoing qui restaure la vitalité des cheveux. Odeur OK.

Et maintenant passons vite fait à l’état des lieux du colis.
J’ai trouvé le format un peu grand pour ce que c’était, mais j’imagine qu’il n’existe pas non plus 10 000 formats. En tout cas ils sont arrivés entiers. Au niveau DLC, j’ai trouvé cela un peu abusé d’avoir un mois en moins pour le H’suan wen hua (donc il me reste deux mois d’utilisation!) mais j’ai la flemme de faire chier le service conso (j’ai une très grande tempérance).

A noter, que j’ai spécifié un petit souci de peau et que l’équipe m’a envoyé des échantillons de soin adapté (merci!). Et que j’ai eu des échantillons de shampoing et après-shampoing que j’ai acheté.. mais ils étaient scotchés à d’autres produits donc j’imagine que c’est pour favoriser la découverte lors d’un achat de produit spécifique (je pense les offrir à des gens du boulot, ça leur fera plaisir).

Je vais maintenant passer au test, je reviendrais vous en dire du bien ou du mal. J’espère ne pas être déçue!

Bises à tous!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s