Cheveux sans silicone épisode 3 : bilan après 1 mois de Lush

tof

avec flash

Bonjour,

voilà un mois que j’utilise Lush et je vais tenter de faire un rapide bilan sur les produits achetés. Peut-être certains de mes avis vous aiguilleront-ils si vous désirez tenter l’expérience.

Je vais commencer par le baume capillaire H’ suan wen hua.  Il est censé rendre les cheveux brillants, pleins de vie et disciplinés, avec une DLC de 3 mois.

h suan

Je l’ai utilisé 3 fois, et je suis pratiquement à la fin du pot. Peut-être que j’en mettais trop mais comme mes cheveux sont épais, il m’était difficile de faire la totalité de ma coiffure en réduisant la dose. L’odeur est assez végétale et forte. Bien qu’il est recommandé de laisser poser le produit 20 minutes, je le fais toujours pendant minimum 1 heure. Et mes cheveux en ressortent à chaque fois plus nourris et plus épais. Donc un bon point pour ce produit malgré son prix et le faible taux d’utilisations possibles.

Concernant les shampoings et après-shampoings, j’alterne entre les deux lots afin d’éviter que mes cheveux s’habituent aux soins.

Après chaque application du baume, j’applique le duo Retour dans le droit chemin etRafistoleur.

Concernant le Retour dans le droit chemin, un shampoing qui restaure la vitalité des cheveux. J’ai mis un certain temps à m’habituer à l’odeur. Il faut rincer assez longuement mais sinon c’est agréable et ça mousse.

retour

Pour le Rafistoleur, comme vous pouvez le voir, il faut avoir la main légère. C’est un après-shampoing complet et intensif pour sauver les tifs. En cas d’abus, la tête embaume au point de donner mal à la tête pendant quelques jours, et les cheveux sont alourdis. Cet après-shampoing nécessite d’être rincé assez longuement.

rafi

Sinon, après ce duo, mes cheveux sont plus épais, plus nourri et ont meilleure apparence. Par contre, ne vraiment pas abuser du Rafistoleur, pour éviter un effet « gras ».

Enfin le dernier duo: Mousse brune et Vive la révolution.

Mousse brune est un shampoing brillance et tenue pour cheveux indisciplinés. Personnellement, je n’ai pas vu en quoi il rendait les cheveux disciplinés, mais l’odeur est agréable et la brillance bien là. Et lorsqu’on se lave les cheveux, on ressent vraiment une sensation de propreté.

mousse

Enfin Vive la révolution est censé être un après-shampoing pour cheveux doux et parfumés. Effectivement l’odeur est délicieuse, je ne m’en lasse pas, et mes cheveux sont plus doux au toucher.

viva

Un bon point donc pour la marque Lush. Je verrai bien si à la longue mes cheveux deviendront plus beaux et en meilleure santé. Pour le moment, je peux enfin les lâcher et les laisser tomber de façon naturelle et agréable, et pour l’été quand on porte une pince à cheveux, c’est vraiment appréciable!

Ensuite, je peux espacer mes shampoings sans difficulté. Ma chevelure peut tenir facilement une semaine sans graisser, mais avec la pollution et la chaleur je fais deux shampoings par semaine.

Enfin, le toucher est plus agréable et mes cheveux beaucoup plus souples. Tels que vous les voyez sur mes photos, les pointes ne sont pas jolis, jolis puisque je ne suis pas aller chez le coiffeur depuis plus de 10 mois. Et quand à mon arrêt de silicone, cela date depuis maintenant 1 an et 6 mois, mais mes précédents shampoings ne rinçaient que les cheveux sans leur apporter un quelconque soin. Alors peut-être reviennent-ils de loin. J’avoue que je n’ai pas assez de connaissances dans ce domaine pour juger de la vitalité de ma chevelure. Faites-en votre propre avis!

sans flash

Publicités

Cheveux sans silicone, épisode 2: tentative chez Lush

Depuis maintenant un an, j’utilise des shampoings sans silicone. Et en plus je ne fais pas de soin, ni d’après-shampoing (certaines doivent considérer cela comme de la négligence mais je me tartine assez le visage avec des produits chimique pour me maquiller). Quoiqu’il en soit, mes cheveux commencent enfin à se réguler et à ne plus réclamer leur lavage tri-hebdomadaire.

Comme j’ai maintenant un travail (temporaire mais on ne peut pas tout avoir), je me suis dit que la première chose que je ferai avec mon salaire serait d’investir sur des produits intéressants et de qualité. Depuis longtemps je louchais sur  Lush mais leurs prix sont assez dissuasifs.

Voici la joyeuse équipe:

lush

Je ne vous cache pas que j’ai dû bien farfouiller sur le net pour trouver le Saint-Grâal. Il faut savoir que les champoings dits « bio » #LOL sont souvent peu nourrissants. En gros soit on se met des saloperies sur le corps et on se retrouve avec une physionomie de diva, soit on prend des produits naturels et on a le strict minimum (et la sensation de payer cher tout en se foutant de notre gu****). Dans la conception logique des choses, c’est assez de demander à un produit de faire ce qu’il doit faire (téléphone pour téléphoner, savon pour laver), dans notre monde actuel absolument pas (la nounou doit aussi se taper le ménage, et ton gel douche doit exfolier et hydrater en plus de te laver).

D’ailleurs (je vais choquer là), c’est la réflexion que je me faisais en mangeant un repas tout fait bio, dans lequel il n’y a que des céréales. En gros on paie cher pour manger comme dans les pays du tiers-monde, mais voilà, c’est bio madame.

Mais revenons à nos moutons. Voici le détail:

Le H’suan wen hua: un baume capillaire rendant les cheveux brillants, pleins de vie et disciplinés, avec une DLC de 3 mois. Premier hic: le mien a été fabriqué un mois avant. Bref, ça commence déjà. L’odeur n’est pas désagréable, peu sucrée (je ne supporte plus les cocktails de fruits exotiques synthétiques).

Le Rafistoleur: un après-shampoing complet et intensif pour sauver les tifs. Odeur pas désagréable non plus.

La Mousse brune: un shampoing brillance et tenue pour cheveux indisciplinés. Odeur OK également.

(Vive la) Révolution!: après-shampoing pour cheveux doux et parfumés. Bonne odeur.

Retour dans le droit chemin: un shampoing qui restaure la vitalité des cheveux. Odeur OK.

Et maintenant passons vite fait à l’état des lieux du colis.
J’ai trouvé le format un peu grand pour ce que c’était, mais j’imagine qu’il n’existe pas non plus 10 000 formats. En tout cas ils sont arrivés entiers. Au niveau DLC, j’ai trouvé cela un peu abusé d’avoir un mois en moins pour le H’suan wen hua (donc il me reste deux mois d’utilisation!) mais j’ai la flemme de faire chier le service conso (j’ai une très grande tempérance).

A noter, que j’ai spécifié un petit souci de peau et que l’équipe m’a envoyé des échantillons de soin adapté (merci!). Et que j’ai eu des échantillons de shampoing et après-shampoing que j’ai acheté.. mais ils étaient scotchés à d’autres produits donc j’imagine que c’est pour favoriser la découverte lors d’un achat de produit spécifique (je pense les offrir à des gens du boulot, ça leur fera plaisir).

Je vais maintenant passer au test, je reviendrais vous en dire du bien ou du mal. J’espère ne pas être déçue!

Bises à tous!